Les professionnels et démarches nécessaires pour casser un mur porteur

Deux sortes de murs constituent une maison : les cloisons et les murs porteurs. Si les deux servent à séparer deux pièces, les murs porteurs, en plus de cela, supportent des poids assez conséquents et sont donc généralement plus épais. Aussi, pour casser un mur porteur, http://www.devis-mur-porteur.fr/ conseille de faire appel à des professionnels. Cependant, les prix pouvant varier, il est plus avantageux de comparer au moins trois devis.

 

Les professionnels recommandés pour casser un mur porteur

Casser un mur porteur n’est pas un chantier anodin. D’ailleurs, le verbe casser n’est pas vraiment approprié car il faut plutôt scier le mur porteur pour l’ouvrir, le casser entraînant des vibrations pouvant causer des dégâts.

Mais avant tout, il faut bien étudier le projet et seul un architecte saura avancer avec certitude si le projet est faisable ou non. S’il est faisable, c’est également ce spécialiste qui pourra ressortir les options les plus appropriées pour maintenir le haut du vide créé par l’ouverture et éviter qu’il ne s’effondre.

En effet, il faut rappeler qu’un mur porteur a parmi ses fonctions de supporter les murs des étages supérieurs, les planchers ainsi que la toiture. Il faut également noter qu’un « simple » architecte d’intérieur ne possède pas les compétences pour superviser les travaux d’ouverture d’un mur porteur.

Pour procéder à l’ouverture proprement dite, il est conseillé de faire appel à une entreprise de démolition. Il y en a plusieurs qui proposent leurs services mais il vaut mieux choisir une entreprise expérimentée et travaillant avec sérieux. En effet, il faut bien s’assurer que les travaux soient faits dans les règles de l’art et tiennent dans le temps, pour la sécurité des occupants de la maison. En plus du sérieux, l’entreprise doit également avoir une assurance en cours de validité.

 

Les démarches administratives avant de casser un mur porteur

Différentes démarches sont incontournables avant de casser un mur porteur, selon qu’il s’agisse d’une copropriété ou d’une maison individuelle.

Dans le premier cas, un dossier doit être soumis à l’assemblée de la copropriété pour que cette dernière délivre son autorisation. Ce dossier doit comprendre, entre autres, l’avis de l’architecte de l’immeuble, 3 devis de professionnels ayant les compétences requises et un état des lieux contradictoire.

Dans le cas d’une maison individuelle, il faut soit une déclaration de travaux, soit un permis de construire. Les démarches doivent être effectuées auprès du service d’urbanisme de la mairie.

 

Demande de devis gratuit